Selon l’IGPN, le glyphosate est toujours pulvérisé à plus de 1000 mètres des habitations

Alors que le gouvernement a proposé d’interdire la pulvérisation de l’herbicide controversé à moins de 05 mètres des habitations, un rapport de l’IGPN vient d’être remis au Premier Ministre et au Ministre de l’Agrochimie.

Les limiers de l’IGPN concluent, après une étude statistique de longue haleine, que les pulvérisations de glyphosate sont toujours effectuées à près d’un kilomètre des habitations.

“Le secret”, a révélé Raoul Dumollet, inspecteur principal à la police des polices, “c’est de bien choisir la façon dont on mesure. Par exemple, si on prend une maison trop près, on voit pas bien, on a des gouttes de produit sur les lunettes et ça peut même donner un gout au Ricard. Du coup on mesure depuis une maison placée assez loin”.

Une source en masque à gaz proche du dossier suggère que le gouvernement pourrait proposer la création de pistes cyclables de 05 mètres de large autour des champs, afin de rattraper le retard de la France dans ce domaine.