Pollution de l’air: la ville de Lyon expérimente la respiration alternée

Aujourd’hui et demain, la ville de Lyon et son agglomération rencontrent un épisode de pollution aux particules fines très important, et la maire a décidé de prendre des mesures de protection radicales.

“Comme nous ne pouvons pas nous fier à la vignette Crit’Air à cause du DieselGate, et comme il n’est pas possible d’interdire aux SUV de nos électeurs de circuler en période pré-électorale, nous avons décidé de mettre en place une mesure innovante: la respiration alternée” a déclaré Daniel Bornay-Lobtus, élu en charge de la circulation dans le tunnel sous Fourvière.

“Aujourd’hui, jeudi 23 janvier, seules les personnes nées un jour impair pourront respirer. Demain, ce sera au tour des personnes nées un jour pair.” a-t-il poursuivi.

“Outre une réduction importante des émissions de CO2, une telle mesure limitera l’impact des particules fines sur les organismes, puisque seule la moitié de la population y sera exposée à chaque instant”

Contactées par nos soins, les associations de défense de l’environnement et de santé se sont toutes étouffées. Nous supposons qu’elles étaient nées un jour pair…