Parce qu’il écoute Pierre Perret, ses voisins le pensent pédophile et le tabassent

Trouvé sur le site du Dauphiné.

Il n’y a clairement #PasBesoinDeBlague

Et d’ailleurs, tout l’article est un monument de journalisme, digne du prix Albert-Londres. Ce passage en particulier : ” J’ai couché avec sa femme, c’est elle qui me l’a dit”, a cru bon de préciser l’un des prévenus, cité par la radio.

On attend la mise en examen des personnes ayant téléchargé “Tirelipinpon sur le Chihuahua” pour zoophilie aggravée…