Le train des primeurs de Rungis sera remplacé par Franky Zapata

Alors que les polémiques enflent quant à la crédibilité de l’engagement écologique du gouvernement, le Premier Ministre a annoncé que le train des primeurs de Rungis, supprimé cet été par la SNCF et remplacé par des camions, sera remplacé dès octobre par Franky Zapata, “l’homme volant”.

L’ancien pilote de motomarines reconverti dans l’innovation aérienne disruptive et néanmoins assourdissante sera chargé de remonter, chaque jour, les légumes frais du sud jusqu’à Rungis.

“Au moins”, a commenté Édouard Philippe, “on ne pourra pas dire qu’on a laissé rouler des camions au diesel !” Le Premier Ministre s’est félicité que l’esprit d’innovation français permette aux Parisiens de bénéficier de légumes primeurs avec une vitesse de livraison sans précédent. Il a suggéré que les produits Bio seraient prioritaires dans le transport. “De toute façon, au prix où sont les navets Bio à Paris, pas besoin d’en remonter des tonnes”.

La secrétaire d’État au greenwashing Brune Poirson a suggéré que Franky Zapata pourrait alimenter son flyboard avec des biocarburants issus de la fermentation des choux kale consommés en abondance par le mouvement végan. “Avec la quantité de méthane qu’ils émettent après chaque repas, on doit pouvoir construire une filière circulaire à zéro émissions de carbone nettes”.

Une source annoncée avec un retard de 18 minutes voie F proche du dossier nous a confirmé que la SNCF étudiait le remplacement de certaines dessertes peu rentables par des plateformes volantes disponibles en libre service sur le modèle des trottinettes électriques, avec une “appli d’accompagnement à télécharger pour les séniors” et un partenariat avec des fabricants de prothèse du fémur.