Exclusif : Daesh externalise ses formations à la prise d’otages auprès de la CGT Cheminots après avoir regardé BFM TV

C’est dans un communiqué assez sobre que l’organisation État islamique a annoncé qu’elle allait externaliser ses formations à la prise d’otages auprès de la branche “rail” de la Confédération Générale du Travail.

Moktar ibn Moktar, le nouveau porte parole de Daech en charge du pôle “communication et lapidation” a expliqué dans la conférence de presse qui a suivi que l’État islamique avait été très impressionné par la présentation faite de la CGT par les médias français.

“LCI, CNews et BFM TV nous ont bien vendu les compétences de la CGT” a-il expliqué. “On pensait être de bons preneurs d’otages après le Bataclan et l’Hyper Casher, mais là, on est sans voix : les médias français trouvent que la CGT est meilleure que nous ! Alors on va pas se mentir, on va en tirer toutes les conséquences !”

Interrogé sur les modalités de mise en œuvre de cette externalisation, le porte-parole de Daesh a expliqué que des négociations allaient commencer avec la centrale syndicale basée à Montreuil, notamment pour s’assurer que les merguez seront hallal et que le port de la barbe est compatible avec celui de la moustache.

Le point de presse s’est terminé par un grand “Philippe Martinez Akbar”, suivi d’une petite lapidation de jeunes pécheresses kurdes, juste pour ne pas perdre la main.